Central Park : connaissez-vous vraiment le plus grand parc de New York ?

Impossible de visiter New York sans une promenade, un footing ou encore un pique-nique dans le parc emblématique et iconique de la ville la plus dynamique au monde. Tout le monde connait Central Park, le poumon vert de New York. Mais connaissez-vous réellement son histoire et ce qui fait de ce parc un lieu unique au monde ? Lisez cet article pour en savoir plus, vous pourrez ainsi impressionner vos amis grâce à vos connaissances lors de votre prochain séjour à New York.


Voir aussi : « Je pars à New York... seule » (témoignage) →


 

19 années de travaux

Ce sont les New Yorkais eux-mêmes qui ont réclamé un espace vert, à l’image des grands parcs d’Europe comme Hyde Park à Londres ou le Bois de Boulogne à Paris. Leur souhait a été entendu et c’est en 1853 que le terrain est acheté pour créer le « poumon vert », au milieu de la ville déjà dense et très peuplée. Avant l’apparition de Central Park la zone était un terrain vague, une sorte de marécage rempli de rochers. Il aura fallu 19 années de travaux pour rendre le terrain constructible et l’aménager, détruire les millions de rochers, assécher le marais et amener la terre nécessaire pour planter plus de 500 000 arbres.

L’aménagement du parc s’achève en 1873, grâce à plus de 200 000 ouvriers et après de nombreuses années de dur labeur.

Apprendre l'anglais avec Kaplan

 

Une seconde vie

Mais avant de devenir le lieu iconique qu’il représente aujourd’hui, Central Park a connu des moments difficiles. Au début du 20ème siècle, le parc perd de son charme par manque d’entretien et se voit déserté par les habitants. Dans les années 60, il deviendra un lieu presque désaffecté et l’un des endroits les plus dangereux de New York, repère des gangs et dealers de drogues.

Malgré cela, Central Park reste toujours un symbole pour les New yorkais à cette époque. C’est en 1980 que le parc se refait une santé et reprend des couleurs, grâce à des associations et des dons, baissant ainsi considérablement le taux de criminalité, pour devenir aujourd’hui l’un des parcs les plus sûrs au monde, accueillant plus de 35 millions visiteurs du monde entier chaque année.

 

Comment se repérer : le secret des lampadaires

Apprendre l'anglais avec Kaplan

On ne vous apprendra rien : Central Park est immense et il pourrait vous être utile de vous munir d’un plan pour le visiter. Pour preuve, le parc est plus grand que le Vatican et que Monaco ! Si vous êtes perdu et sans carte ni GPS, il vous suffira d’observer les lampadaires pour vous repérer. Il y en a 1 600 et ils sont tous munis d’un code chiffré : les deux ou trois premiers chiffres font référence au numéro de la rue la plus proche de vous (83 pour la 83rd Street par exemple). Les chiffres suivants vous indiquent l’est ou l’ouest : si c’est un nombre pair cela signifie que vous êtes à l’est, si le chiffre est impair vous vous situez vers l’ouest. Alors, prêt à relever le défi ?


Partez étudier à New York : découvrez notre école d'anglais à New York Central Park →


 

Une vraie star de cinéma

Avec ses beaux paysages, ses lieux romantiques, naturels et emblématiques, pas étonnant que Central Park soit l’un des lieux les plus filmés au monde ! Le premier film à tourner une scène dans Central Park fut Roméo et Juliette, en 1908. Depuis, le parc a servi de décor dans plus de 300 films et de nombreuses séries télévisées, comme Quand Harry rencontre Sally, Avengers, Men in Black, Hitch, Spiderman, Sex and the City ou encore le dessin animé Balto, qui a d’ailleurs une statue à son effigie dans le parc.

Mais n’oublions pas que le cinéma vient d’abord d’Hollywood. Vous pensiez peut être que la série Friends était tournée à New York, avec des scènes à Central Park, supposé être proche du fameux café « Central Perk » ? Et bien nous sommes tout aussi déçus que vous, mais non : la série est tournée en totalité dans les studios Warner Bros Ranch, à… Los Angeles.

 

De l’été à l’hiver

Central Park est un lieu à visiter toute l’année, en toutes saisons !

Apprendre l'anglais avec Kaplan

En été, New-Yorkais et touristes se retrouvent pour profiter du soleil, bronzer ou encore pique-niquer sur les deux grandes pelouses principales du parc : The Great Lawn et The Sheep Meadow qui attirent les visiteurs du monde entier, offrant une vue imprenable sur les buildings de Manhattan en décor de fond.

À l’automne, le parc vaut le détour de par les couleurs orangées des arbres. Un vrai régal pour les fans de photos. En hiver, Central Park réchauffe les cœurs grâce à ses paysages magnifiques et son ambiance chaleureuse. Le parc devient un véritable paradis lorsque la neige tombe sur la ville. Vous profiterez notamment de deux patinoires qui font le charme du parc en période hivernale.

Apprendre l'anglais avec Kaplan

Bref, vous l’aurez compris, Central Park est un incontournable, peu importe la période à laquelle vous partez en séjour à New York. Vous êtes désormais prêt à le visiter tout en impressionnant vos amis grâce à vos nouvelles connaissances, mais beaucoup d’autres secrets sont encore à découvrir…

Et pourquoi ne pas faire de ce parc mythique votre salle de classe pour apprendre l’anglais ? Notre école d’anglais à New York se situe aux portes de Central Park, parfait pour une expérience en totale immersion. Pour en savoir plus, contactez un conseiller dès maintenant.

 

séjour linguistique brochure
Partagez ceci :
Articles Connexes